Un aménagement extérieur cohérent et harmonieux: règles primordial

Quelques règles générales à respecter afin d'obtenir un aménagement extérieur- pratique, cohérent et harmonieux.

1/ Faire un plan

Faites un plan ou, du moins, un croquis ! (permet de ne rien oublier et fige le projet)

 

Questionnement avant d'entamer votre croquis.

 

Quelles utilisation avez-vous de vos extérieurs?

- Utilitaire (accès mis sur : potager, abri, place de stationnement, etc)

- Détente (accès mis sur: terrasse- coin salon, jacuzzi, etc)

- Festif (accent mis sur: vaste terrasse, accès et zone de stationnement, etc)

- Familial (accent mis sur: espace de jeu, etc)

 

Listez vos éléments indispensable.

Pour une question pratique: Où placeriez-vous les différents éléments retenus?

Vous trouverez ci-joint une liste non exhaustive des multiples possibilités qu'offre un espace extérieur:

* Une terrasse (de préférence: orienté au sud afin d'obtenir un maximum de luminosité): espace convivial et de détente par excellence. Elle deviendra une pièce à part entière lors des beaux jours (cuisine, salle à manger et coin salon).

* Un barbecue mobile ou fixe / électrique, gaz, charbon ou bûches

* Un abri de jardin (de préférence esthétique et surtout pratique): il permettra le rangement de vos ustensiles de jardin et terrasse.

* Un pool house ou espace couvert pouvant abriter- cuisine, douche,  coin salon- espace multimédia, terrasse, abri technique pour la piscine, etc.

* Une zone de stationnement: permettre le stationnement de véhicule.

* Un carport: permettre le stationnement de véhicules à l'abris des intempéries.

* Une piscine: profiter des beaux jours.

* Des massifs de fleurs: ils égaieront votre jardin en toutes saisons.

* Une pelouse: un tapis de verdure - espace de détente et de jeu.

* Un potager- un carré potager ou bacs potager: joindre l'utile à l'agréable.

* Des allées piétonnes et/ou carrossable: permettre un déplacement fluide et au sec d'un espace à l'autre.

 

Comment envisagez-vous la liaison entre les différents éléments retenus?

Pour un aspect pratique et fluide, le passage d'un endroit à l'autre doit être direct et sans grand détour. Dans ce cas précis: les propriétaires ayant vécu un grand nombre d'années dans leur propriété seront favorisés. Ils pourront définir assez rapidement la trajectoire à adopter pour leurs allées. Ils leur suffit d'observer les passages couramment empruntés... un passage au travers de la pelouse... un passage entre une haie... un passage à la sortie de leur véhicule...

 

Règles pratiques:

- Ouverture pour l'entrée des  véhicules dans la propriété: 3M50

- largeur de l' allée piétonne empruntée par un usagé: min. 90cm

- largeur de l'allée piétonne empruntée par deux usagés simultanément ou pouvant se croiser: min. 120cm.

- Profondeur d'une terrasse: min. 3M60 (cette dimension permet de poser une table et ses chaises et ainsi, circuler assez librement autour d'elles.

 

Un accès direct ne veut pas forcément dire une allée droite, triste et morose:

(Cliquez ici et découvrez notre galerie photos)

Jouer sur les niveaux, créer des paliers, décentrer ces mêmes paliers, intégrer des espaces plantation, jouer sur les contrastes: coloris (clair/foncé) ou les matériaux (pierre/bois).

Les possibilités sont infinies.

Bref A-M-U-S-E-Z  -  V-O-U-S !

 

Les matériaux utilisés doivent être en concordance avec l'utilisation que vous avez de l'allée ou de l'espace.

Exemple :

-Evitez une surface gravier  (ou du moins, sans l'utilisation de plaques alvéolés rempli de gravier... si vous traverser régulièrement cette allée avec des talons aiguilles ou une poussette pour enfant.

-Evitez l'utilisation d'un pavage très clair pour le stationnement de véhicule ancien. Une tâche d'huile et vous voilà bien embêté.

 

2/ Moment de réflexion

 

Budget attribué:

Réfléchissez au budget attribué pour la globalité de votre aménagement.

De quelle sommes disposez-vous?

Quelle somme êtes-vous prêt à consacrer à l'ensemble de votre aménagement extérieur?

Votre budget est-il extensible- à l'instant présent, dans le futur proche ou lointain?

Ce budget va définir votre ligne de conduite et va fixer des limites à ne pas dépasser.

 

Maîtrise des coûts:

Un budget bien ficelé dès le départ permettra bon nombres de déconvenue.

La maîtrise des coûts est essentiel. Définir et planifier votre projet permettra une maîtrise totale.

 

3/ Définir un style

 

Apporte cohérence et harmonise l'espace.

De quelle style êtes-vous ?  Plutôt:

- Contemporain: forme rectiligne, matériaux dit "moderne" (acier galvanisé ou corten), aspect net, des plantations jouant sur les tons d'un ou deux coloris.

- Romantique: courbes, pavés arrondis ou tambourinés, plantation à l'aspect légèrement fouillis mais ordonnés.

- etc.

N'hésitez pas à visiter un maximum de jardin et d'extérieur.

Posez-vous la question "Suis-je à ma place- dans cette espace? Est-ce que je me sent bien?

 

Le style adopté définira, en grande partie, le choix des matériaux.

4/ Décomposer votre aménagement

 

A / Définissez les étapes ainsi que leurs ordres chronologiques (pensez aux accès des engins de chantier et des matériaux durant toute la durée du chantier !). Faites un planning et établissez des échéances.

 

B/ Regroupez les tâches  nécessitant un matériel identique (exemple: Lors de la partie terrassement- pensez à utiliser la mini-pelle pour, éventuellement, modifier le relief du terrain ou arracher une haie ou encore retirer une souche d'arbre)

 

C/ Un pavage identique pour votre allée ou terrasse.

Pour quelles raisons regrouper ses achats?

- L'achat en plus grande quantité d'un même matériaux entraine systématiquement des réductions plus importante.

- Un matériaux identique peut présenter de légère variation de teinte d'une production à l'autre.

- Les matériaux subissent la patine du temps. Un matériaux placé 2 ans auparavant aura subi l'assaut des saisons et fera pâle figure face aux matériaux neufs placé récemment.