· 

Un mur de soutènement ? Les palplanches en azobés !

 

 

Les palplanches en bois exotique "azobé" sont particulièrement solides et durables. 

Elles sont idéales pour la construction de murs de soutènements jusqu'à 1M50

(selon notre propre expérience)

Prévues initialement pour les travaux hydrauliques : retenues des berges, etc.

Elles se  posent verticalement, les unes contre les autres, grâce à leur profil "languette/ rainure".

 

Mise en œuvre

 

-Creuser une tranchée de 50cm de largeur et min. 30cm de profondeur.

La profondeur requise dépend de la hauteur hors sol à retenir :

Exemple

* 50cm hauteur hors sol  /  Hauteur palplanche sous niveau  du sol : 35cm-  buttage et contrebutage de part et d'autre de la palplanche / 15cm fondation.  --- stabilisé poussier

* 100cm hauteur hors sol / Hauteur palplanche sous niveau du sol : 60cm -buttage et contrebutage de part et d'autre de la palplanche / 15cm fondation.  --- stabilisé poussier

*150cm hauteur hors sol / Hauteur palplanche sous niveau du sol : 75cm -buttage et contrebutage de part et d'autre de la palplanche / 15cm fondation.  --- stabilisé poussier.

 

-Poser 15cm de stabilisé dans le fond de la tranchée.

 

-Poser vos palplanches verticalement, les unes contre les autres, grâce à leur profil "languette/ rainure".

 

-Vérifier l'aplomb à l'aide d'un niveau à bulle d'un mètre.

 

-Butter et contrebuter les palplanches à l'aide de stabilisé.

(l'éventuel surplus peut être plaçé à l'arrière des palplanches)

 

-Couper les palplanches  à l'aide d'une scie circulaire (pose et hauteur finale souhaitée)

 

-Poser un géotextile à l'arrière des palplanches (évite la coulée de boue au travers du mur de soutènement / mur perméable)

 

-Laisser durcir le stabilisé pendant quelques jours.

 

-Poser un empierrement drainant à l'arrière du mur.

(si terrain argileux et imperméable - un drain est nécessaire)

 

-Placer, éventuellement, une latte de finition sur le dessus.